Logo
Favoris Ajouter aux favoris | Conditions d'utilisation du site | Contact  

Info F1

F1 - Renault a besoin d’un budget encore plus important

Le constructeur fait actuellement tout ce qu’il peut

9 juin 2018 - 15h33, par Emmanuel Touzot 

Cyril Abiteboul avait déjà noté que Renault avait besoin d’un plus gros budget par le passé, et l’équipe a même vu ses moyens augmenter depuis son retour, afin de se mettre au niveau de ses ambitions. Mais le Français reconnaît aujourd’hui qu’il faut plus d’argent au constructeur.

"C’est vrai, c’est une chose sur laquelle nous devons travailler" a expliqué Abiteboul. "Il est nécessaire de progresser dans tous les domaines, que ce soit en termes du nombre d’employés, d’investissements, et globalement, d’un meilleur budget."

"Si nous finissons quatrièmes et nous sixièmes, nous aurons plus d’argent et les sponsors seront plus attirés par notre projet. Ils verront que nous sommes crédibles. Le succès amène le succès en Formule 1. C’est un cycle dans lequel nous devons entrer, et nous finirons par nous battre pour le titre."

En attendant de voir comment évoluera son équipe, Abiteboul a jugé le comportement de son meilleur client, Red Bull, dont il regrette parfois l’agressivité : "Je pense que leurs commentaires sont parfois un peu trop durs."

"J’admets qu’ils ne sont pas injustifiés, mais ce n’est pas la meilleure façon de nous encourager à leur fournir le maximum. Nous travaillons au maximum pour avoir un moteur compétitif, puisque c’est le moteur que nous utilisons aussi pour notre équipe."

Abiteboul regrette de plus que Red Bull n’ait jamais accepté les offres d’une collaboration plus étroite de la part de Renault pour une meilleure intégration du moteur dans le châssis.

"La complète intégration du châssis et du moteur est nécessaire en F1. C’est une chose que nous n’avons jamais eue avec Red Bull. De mon point de vue, cela s’est fait au détriment de nous et de Red Bull."

Il revient sur les difficultés rencontrées par Renault, et juge que le règlement en est responsable : "Le défi d’ingénierie est immense, c’est aussi pour ça que Honda a des difficultés. Il y a aussi ceux qui interprètent le règlement à leur manière pour avoir plus de puissance. La combustion d’huile en est un exemple. Nous ne sommes pas allés vers cette démarche mais ça nous aurait donné plus de performance."


Partager
Bookmark and Share
Bookmark and Share on Google   Bookmark and Share on Yahoo   Bookmark and Share on Netvibes   Bookmark and Share on Newsgator
Plus
Info précédente : Rosberg avait dû prendre un préparateur mental pour tenir le coup en 2016
Info suivante : Claire Williams ‘adore’ Stroll et admire sa maturité
F1
Photos - GP du Canada 2018 - Course (575 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Avant-course (308 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Samedi (619 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Vendredi (709 photos)
Photos - GP du Canada 2018 - Jeudi (334 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Course (725 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Avant-course (191 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Samedi (759 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Vendredi (284 photos)
Photos - GP de Monaco 2018 - Jeudi (974 photos)
F1

F1
Vidéo - Toyota à la conquête des 24h du Mans pour 2018
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Sebastian Vettel à Monaco
Vidéo - The Circuit à la rencontre de Lewis Hamilton au GP de Chine
Vidéo - Hamilton : Mercedes doit gagner ce weekend
Vidéo - The circuit / Episode 1 - 2018
Vidéo - La Renault RS18 en piste à Barcelone
Vidéo - La Toro Rosso STR13 en piste à Misano
Vidéo - La Williams FW41 entre en piste avec Kubica à Aragon
Vidéo - La McLaren Renault MCL33 en piste à Navarra
Vidéo - Alonso entre en piste avec la McLaren Renault MCL33
F1

F1


Miniboutik











F1
F1

F1
F1

WRC
WRC